Cathie Queugnet-Decout

Des Animations Natures pour tous !

Si nous prenons la nature pour guide,
nous ne nous égarerons jamais.


Cicéron
( Homme politique et orateur )


Stage Nature Geocache


Petite fille et Plan d'eau

Les bienfaits de la nature

Une promenade en forêt, une descente de rivière en canoë, une virée à vélo sur chemins terreux... Être au contact de la nature procure un sentiment de bien-être général, une véritable plus-value physique mais également psychologique. Un simple contact visuel avec la nature suffit à nous procurer des effets positifs, souvent de façon inconsciente mais bien réelle, c'est aujourd'hui prouvé et démontré.
En effet, plusieurs études mettent en lumière le rôle essentiel que jouent les plantes, les arbres ou encore les fleurs qui nous entourent, sur notre santé. Sur le plan psychologique, non seulement les études montrent une réduction du stress et de la dépression, lorsque nous sommes en contact avec un environnement naturel, mais elles observent en plus une amélioration de l’estime de soi, du sentiment de bonheur ou encore de la créativité. Plus que cela, la nature améliore aussi nos capacités et nos fonctions cognitives, en réduisant la fatigue et en restaurant notre capacité d’attention, si sollicitée par la vie quotidienne. Les études parlent d'augmentation de la productivité et de la performance, de la propension aux émotions et attitudes positives.

La nature participe également à notre bien-être physique : le fonctionnement de notre corps se trouve grandement amélioré après un séjour en nature, aussi bref soit-il. Respirer une dose d’air frais, ou encore faire quelques pas dans les bois, permet entre autres de réduire notre pression artérielle, de faciliter notre circulation sanguine, de renforcer nos capacités musculaires, et joue un rôle important dans la lutte contre l’obésité.

Le biologiste Edward O. Wilson va même jusqu’à proposer le terme de biophilie : un besoin vital qui s’expliquerait par l’affinité intrinsèque qu’entretiendrait l’homme avec son milieu naturel, et son besoin inné de rechercher sans cesse des connexions avec le reste du monde vivant. Il est donc logique d’affirmer que l’être humain se sent mieux en étant en immersion dans la nature, plutôt qu’en étant coincé entre quatre murs.

Il est primordial de laisser une place à la nature dans nos vies (trop) trépidantes. Cela peut prendre différentes formes : jardinage, vélo, footing, marche...
L'important est de sortir, respirer, découvrir d'autres sentiers et se défouler.